Compte rendu d'une conférence sur Wikipédia du 7 mars.

classic Classic list List threaded Threaded
3 messages Options
Reply | Threaded
Open this post in threaded view
|

Compte rendu d'une conférence sur Wikipédia du 7 mars.

Julien F.
Hello,
j'ai assisté le 7 mars (d'autres wikipédienNEs étaient
dans la salle) à une conférence qui a eu lieu à la Fac
d'Orsay et dont le thème était « Wikipédia, moteurs de
recherche, impacts sur l'activité scientifique ». Un
peu moins de 100 personnes étaient présentes à la
conférence, le public était relativement âgé et plutôt
favorable à Wikipédia. Au sommaire trois intervenants
(environ 30 mn pour chacun) :
*Dominique Cardon, un sociologue travaillant à France
Télécom R&D ;
*Claude Viterbo, un professeur de mathématiques à
l'École polytechnique ;
*François Bourdoncle, informaticien, prof à l'X et
aussi PDG du moteur de recherche Exalead.

==Dominique Cardon==

D. Cardon explique brièvement le fonctionnement de
Wikipédia.

Sur les motivations de la participation à Wikipédia,
D. Cardon croit que l'internaute contribue dans un
premier temps par « individualisme » sur un sujet qui
lui tient à cœur et qu'elle/il reste sur wp: par «
solidarité » avec la communauté qu'il/elle a intégré.
Il décrit le fonctionnement interne de la communauté,
son « auto-organisation », la division du travail
entre wikipédiens, la « nébuleuse des contributeurs »
et la tolérance de la diversité des intensités de
contributions (i.e., il n'y a pas de reproches des
gros contributeurs envers les petits contributeurs).
Cardon met aussi en avant la possibilité de périodes
de contributions réduites en suivant agissant
uniquement en réaction à sa liste de suivi (i.e., pas
d'apports ou de création, juste des vérifications et
des reverts). Il définit deux classes de wikipédiens :
les « zélotes », gros contributeurs et les « bons
samaritains » qui viennent corriger quelques typos et
fautes d'orthographe.

Les IP font 90% des contributeurs et 16 % des
contributions.

Selon D. Cardon, le mode de régulation est «
procédural » : il existe des règles. C'est la « force
du nombre » qui fait la qualité de wikipédia. Il
mentionne aussi qu'il ne faut pas considérer wp:
uniquement avec le bouton modifier : il existe un «
écosystème des quatre boutons », avec l'historique on
peut juger de l'activité de l'article et avec la page
de discussion des débats relatifs à l'article.

Dans un article paru en 2006, Viegas, Wattenberg,
Kriss et van Ham, ont établi que le temps médian de
correction d'une destruction d'article est de 2,9 mn
alors qu'il est de 2 mn pour un vandalisme mineur.

Il n'est pas convaincu par la méthodologie de l'étude
de Nature qui comparait en:Wikipedia et Britannica. Il
ne précise pas quels sont ses reproches.

D. Cardon explique son interprétation du PdVN comme «
ce que les gens croient », c'est-à-dire la vérité la
plus communément partagée. Wikipédia a pour but de
synthétiser le savoir, pas de créer un nouveau savoir.

Cardon défend que dans wikipédia l'auteur disparaît et
devient collectif. Le coût d'accès étant relativement
faible, de nombreuses personnes venant d'univers
variés s'investissent dans Wikipédia et cela permet
des brassages culturels qui enrichissent
l'encyclopédie.

==Claude Viterbo==
Claude Viterbo a mis sur pied "wikimath" un wiki
(utilisant mediawiki) spécialisé dans les
mathématiques. Le site est ouvert uniquement aux
professionnels des maths. Pour l'instant il n'y a que
très peu de contenu dessus.

Viterbo avait réfléchi initialement à intégrer
wikipédia mais il a présenté plusieurs objections :
*wikimath veut pouvoir proposer des démonstrations
nouvelles, des approches pédagogiques ou culturelles
diverses et des résultats pointus et wikipédia ne
permet pas cela. Wikimath vise un public de
professionnels alors que wikipédia vise un public plus
large.
*la présence de Jimbo dans les décisions
communautaires : « Jimbo prend les décisions en
dernier ressort.»
*« des liens pas très clairs entre wikimédia et wikia.
»

Viterbo se fait aussi l'écho du traitement de la
polémique Essjay par la presse. Il a aussi soutenu
l'importance du sens critique devant ce qu'on lit.

==François Bourdoncle==
L'exposé ne concernait pas directement wikipédia.
Bourdoncle a presenté sa vision de la recherche
d'information sur Internet.

Selon lui Google, qui domine le marché, n'offre que du
contenu « à plat », c'est-à-dire sans structure. De
plus les résultats de la recherche sont sortis selon
un "principe de moindre surprise" qui n'est pas
toujours adapté à la recherche. Le moteur de recherche
développé par exalead (accessible depuis octobre 2006)
vise à produire de la structure dans les résultats. En
particulier, l'utilisateur enregistre ses sources de
recherche favorites.

Exalead dispose de 300 serveurs et a indexé 8 milliard
de pages. Le code du moteur fait 3 million de lignes
de code.

Au niveau finances, exalead repose à 97% (Bourdoncle
n'est pas sûr du chiffre) sur la vente des licences
d'utilisation de son moteur de recherche à des
entreprises. Le reste c'est la pub sur les pages de
résultats.

Petite anecdote marrante : au début des années 2000
(fin des années 1990), le patron d'Altavista avait dit
à Bourdoncle que la guerre des moteurs de recherche
était terminée et qu'Altavista était le grand gagnant.

==Questions et commentaires du public==
*Une personne ne comprenait pas qui étaient les
responsables. Dans la presse ça changeait tout le
temps Ant, Fred.th, Pyb, Jean-no selon les sources.
Donc cette dame avait l'impression qu'on changeait de
responsable toutes les semaines.
*Jean-Pierre Kahane (pas d'article sur wp:, qui le
commence ?) qui co-organisait à pris la parole en
dernier et s'est déclaré « admiratif » de wp: y
compris devant l'usage de l'anonymat comme dans les
travaux de Bourbaki. Il a jugé qu'il n'y avait « pas
de production nouvelle sans défaut.»
 
==Remarques perso==
*Est-ce que wikiversité et/ou wikibooks ne seraient
pas adaptés pour le wikimaths de C. Viterbo ? Je ne
connaisais pas assez ces deux projets pour en parler
avec lui.
*L'étude de Viegas et alii me semble curieuse, j'ai
quand même l'impression que quand un article est
blanchi c'est bcp plus rapidement reverté.
*Savoir expliquer les liens entre Wikipédia, Wikimédia
France, Wikimedia Foundation c'est pas facile aux
novices (j'ai essayé avec une personne au sortir de la
conférence). Et expliquer les liens entre Wikia et
Wiki{mé|me|pé}dia, c'est-à-dire : "wikia est boîte de
jimbo, entrepreneur de l'Internet et Jimbo est au
Board de la Wikimedia Foundation et ancien
co-fondateur de wikipédia.", c'est super dur. Il faut
donc bien réfléchir à ses mots.
*Un wikipédien présent dans la salle a relayé
l'annonce du colloque wikipédia (du 19 et 20 oct 2007)
[site colloque.wikimedia.fr/2007/]


Julien.




       
               
___________________________________________________________
Der frühe Vogel fängt den Wurm. Hier gelangen Sie zum neuen Yahoo! Mail: http://mail.yahoo.de

_______________________________________________
Liste de diffusion WikiFR-L ([hidden email])
Gestion de votre abonnement sur http://lists.wikimedia.org/mailman/listinfo/wikifr-l
Accessible en destinataire principal uniquement
Reply | Threaded
Open this post in threaded view
|

Re: Compte rendu d'une conférence sur Wikipédia du 7 mars.

Florence Devouard-3
Julien F. wrote:

> Hello,
> j'ai assisté le 7 mars (d'autres wikipédienNEs étaient
> dans la salle) à une conférence qui a eu lieu à la Fac
> d'Orsay et dont le thème était « Wikipédia, moteurs de
> recherche, impacts sur l'activité scientifique ». Un
> peu moins de 100 personnes étaient présentes à la
> conférence, le public était relativement âgé et plutôt
> favorable à Wikipédia. Au sommaire trois intervenants
> (environ 30 mn pour chacun) :
> *Dominique Cardon, un sociologue travaillant à France
> Télécom R&D ;
> *Claude Viterbo, un professeur de mathématiques à
> l'École polytechnique ;
> *François Bourdoncle, informaticien, prof à l'X et
> aussi PDG du moteur de recherche Exalead.
>
> ==Dominique Cardon==
>
> D. Cardon explique brièvement le fonctionnement de
> Wikipédia.
>
> Sur les motivations de la participation à Wikipédia,
> D. Cardon croit que l'internaute contribue dans un
> premier temps par « individualisme » sur un sujet qui
> lui tient à cœur et qu'elle/il reste sur wp: par «
> solidarité » avec la communauté qu'il/elle a intégré.
> Il décrit le fonctionnement interne de la communauté,
> son « auto-organisation », la division du travail
> entre wikipédiens, la « nébuleuse des contributeurs »
> et la tolérance de la diversité des intensités de
> contributions (i.e., il n'y a pas de reproches des
> gros contributeurs envers les petits contributeurs).
> Cardon met aussi en avant la possibilité de périodes
> de contributions réduites en suivant agissant
> uniquement en réaction à sa liste de suivi (i.e., pas
> d'apports ou de création, juste des vérifications et
> des reverts). Il définit deux classes de wikipédiens :
> les « zélotes », gros contributeurs et les « bons
> samaritains » qui viennent corriger quelques typos et
> fautes d'orthographe.
>
> Les IP font 90% des contributeurs et 16 % des
> contributions.
>
> Selon D. Cardon, le mode de régulation est «
> procédural » : il existe des règles. C'est la « force
> du nombre » qui fait la qualité de wikipédia. Il
> mentionne aussi qu'il ne faut pas considérer wp:
> uniquement avec le bouton modifier : il existe un «
> écosystème des quatre boutons », avec l'historique on
> peut juger de l'activité de l'article et avec la page
> de discussion des débats relatifs à l'article.
>
> Dans un article paru en 2006, Viegas, Wattenberg,
> Kriss et van Ham, ont établi que le temps médian de
> correction d'une destruction d'article est de 2,9 mn
> alors qu'il est de 2 mn pour un vandalisme mineur.
>
> Il n'est pas convaincu par la méthodologie de l'étude
> de Nature qui comparait en:Wikipedia et Britannica. Il
> ne précise pas quels sont ses reproches.
>
> D. Cardon explique son interprétation du PdVN comme «
> ce que les gens croient », c'est-à-dire la vérité la
> plus communément partagée. Wikipédia a pour but de
> synthétiser le savoir, pas de créer un nouveau savoir.
>
> Cardon défend que dans wikipédia l'auteur disparaît et
> devient collectif. Le coût d'accès étant relativement
> faible, de nombreuses personnes venant d'univers
> variés s'investissent dans Wikipédia et cela permet
> des brassages culturels qui enrichissent
> l'encyclopédie.
>
> ==Claude Viterbo==
> Claude Viterbo a mis sur pied "wikimath" un wiki
> (utilisant mediawiki) spécialisé dans les
> mathématiques. Le site est ouvert uniquement aux
> professionnels des maths. Pour l'instant il n'y a que
> très peu de contenu dessus.
>
> Viterbo avait réfléchi initialement à intégrer
> wikipédia mais il a présenté plusieurs objections :
> *wikimath veut pouvoir proposer des démonstrations
> nouvelles, des approches pédagogiques ou culturelles
> diverses et des résultats pointus et wikipédia ne
> permet pas cela. Wikimath vise un public de
> professionnels alors que wikipédia vise un public plus
> large.
> *la présence de Jimbo dans les décisions
> communautaires : « Jimbo prend les décisions en
> dernier ressort.»
> *« des liens pas très clairs entre wikimédia et wikia.
> »
>
> Viterbo se fait aussi l'écho du traitement de la
> polémique Essjay par la presse. Il a aussi soutenu
> l'importance du sens critique devant ce qu'on lit.
>
> ==François Bourdoncle==
> L'exposé ne concernait pas directement wikipédia.
> Bourdoncle a presenté sa vision de la recherche
> d'information sur Internet.
>
> Selon lui Google, qui domine le marché, n'offre que du
> contenu « à plat », c'est-à-dire sans structure. De
> plus les résultats de la recherche sont sortis selon
> un "principe de moindre surprise" qui n'est pas
> toujours adapté à la recherche. Le moteur de recherche
> développé par exalead (accessible depuis octobre 2006)
> vise à produire de la structure dans les résultats. En
> particulier, l'utilisateur enregistre ses sources de
> recherche favorites.
>
> Exalead dispose de 300 serveurs et a indexé 8 milliard
> de pages. Le code du moteur fait 3 million de lignes
> de code.
>
> Au niveau finances, exalead repose à 97% (Bourdoncle
> n'est pas sûr du chiffre) sur la vente des licences
> d'utilisation de son moteur de recherche à des
> entreprises. Le reste c'est la pub sur les pages de
> résultats.
>
> Petite anecdote marrante : au début des années 2000
> (fin des années 1990), le patron d'Altavista avait dit
> à Bourdoncle que la guerre des moteurs de recherche
> était terminée et qu'Altavista était le grand gagnant.
>
> ==Questions et commentaires du public==
> *Une personne ne comprenait pas qui étaient les
> responsables. Dans la presse ça changeait tout le
> temps Ant, Fred.th, Pyb, Jean-no selon les sources.
> Donc cette dame avait l'impression qu'on changeait de
> responsable toutes les semaines.
> *Jean-Pierre Kahane (pas d'article sur wp:, qui le
> commence ?) qui co-organisait à pris la parole en
> dernier et s'est déclaré « admiratif » de wp: y
> compris devant l'usage de l'anonymat comme dans les
> travaux de Bourbaki. Il a jugé qu'il n'y avait « pas
> de production nouvelle sans défaut.»
>  
> ==Remarques perso==
> *Est-ce que wikiversité et/ou wikibooks ne seraient
> pas adaptés pour le wikimaths de C. Viterbo ? Je ne
> connaisais pas assez ces deux projets pour en parler
> avec lui.
> *L'étude de Viegas et alii me semble curieuse, j'ai
> quand même l'impression que quand un article est
> blanchi c'est bcp plus rapidement reverté.
> *Savoir expliquer les liens entre Wikipédia, Wikimédia
> France, Wikimedia Foundation c'est pas facile aux
> novices (j'ai essayé avec une personne au sortir de la
> conférence). Et expliquer les liens entre Wikia et
> Wiki{mé|me|pé}dia, c'est-à-dire : "wikia est boîte de
> jimbo, entrepreneur de l'Internet et Jimbo est au
> Board de la Wikimedia Foundation et ancien
> co-fondateur de wikipédia.", c'est super dur. Il faut
> donc bien réfléchir à ses mots.

pour faire extra simple

Wikipedia est un projet.
Wikimedia Foundation est la structure legale derriere ce projet (et
derriere d autres projets que tu peux citer).
Pour faire simple, WMF est une organisation de droit de l etat de
Floride, avec un status non lucratif, a but caritatif (a titre de
comparaison, la Croix Rouge a le meme status). WMF possede les serveurs
sur lesquels fonctionne Wikipedia, paye les factures etc... En gros, c
est l hebergeur. La realite est plus complexe, mais pour un public "de
base", mieux vaut s en tenir a cela
Les associations locales (eg Wikimedia France) sont des associations d
utilisateurs, de type loi 1901 en France, ayant pour objet de participer
a la promotion des projets, a la mise en place de partenariats etc... au
niveau national.

Pour le reste, ras. Il est difficile de faire passer le message sur le
fait que Pyb, Ant etc... ne sont pas les responsables. En terme que tu
peux peut etre employer, qui n est pas exact non plus, mais moins faux
que responsable au moins, est le terme porte-parole. Cela aura ses
detracteurs, mais cela est comprehensible par un journaliste, tout en
etant pas entierement faux

ant



> *Un wikipédien présent dans la salle a relayé
> l'annonce du colloque wikipédia (du 19 et 20 oct 2007)
> [site colloque.wikimedia.fr/2007/]
>
>
> Julien.
>
>
>
>
>
>
> ___________________________________________________________
> Der frühe Vogel fängt den Wurm. Hier gelangen Sie zum neuen Yahoo! Mail: http://mail.yahoo.de
>
> _______________________________________________
> Liste de diffusion WikiFR-L ([hidden email])
> Gestion de votre abonnement sur http://lists.wikimedia.org/mailman/listinfo/wikifr-l
> Accessible en destinataire principal uniquement
>


_______________________________________________
Liste de diffusion WikiFR-L ([hidden email])
Gestion de votre abonnement sur http://lists.wikimedia.org/mailman/listinfo/wikifr-l
Accessible en destinataire principal uniquement
Reply | Threaded
Open this post in threaded view
|

Re: Compte rendu d'une conférence sur Wikipédia du 7 mars.

Pierre Beaudouin-2
Florence Devouard a écrit :

> Julien F. wrote:
>> Hello,
>> j'ai assisté le 7 mars (d'autres wikipédienNEs étaient
>> dans la salle) à une conférence qui a eu lieu à la Fac
>> d'Orsay et dont le thème était « Wikipédia, moteurs de
>> recherche, impacts sur l'activité scientifique ». Un
>> peu moins de 100 personnes étaient présentes à la
>> conférence, le public était relativement âgé et plutôt
>> favorable à Wikipédia. Au sommaire trois intervenants
>> (environ 30 mn pour chacun) :
>> *Dominique Cardon, un sociologue travaillant à France
>> Télécom R&D ;
>> *Claude Viterbo, un professeur de mathématiques à
>> l'École polytechnique ;
>> *François Bourdoncle, informaticien, prof à l'X et
>> aussi PDG du moteur de recherche Exalead.
>>
>> ==Dominique Cardon==
>>
>> D. Cardon explique brièvement le fonctionnement de
>> Wikipédia.
>>
>> Sur les motivations de la participation à Wikipédia,
>> D. Cardon croit que l'internaute contribue dans un
>> premier temps par « individualisme » sur un sujet qui
>> lui tient à cœur et qu'elle/il reste sur wp: par «
>> solidarité » avec la communauté qu'il/elle a intégré.
>> Il décrit le fonctionnement interne de la communauté,
>> son « auto-organisation », la division du travail
>> entre wikipédiens, la « nébuleuse des contributeurs »
>> et la tolérance de la diversité des intensités de
>> contributions (i.e., il n'y a pas de reproches des
>> gros contributeurs envers les petits contributeurs).
>> Cardon met aussi en avant la possibilité de périodes
>> de contributions réduites en suivant agissant
>> uniquement en réaction à sa liste de suivi (i.e., pas
>> d'apports ou de création, juste des vérifications et
>> des reverts). Il définit deux classes de wikipédiens :
>> les « zélotes », gros contributeurs et les « bons
>> samaritains » qui viennent corriger quelques typos et
>> fautes d'orthographe.
>>
>> Les IP font 90% des contributeurs et 16 % des
>> contributions.
>>
>> Selon D. Cardon, le mode de régulation est «
>> procédural » : il existe des règles. C'est la « force
>> du nombre » qui fait la qualité de wikipédia. Il
>> mentionne aussi qu'il ne faut pas considérer wp:
>> uniquement avec le bouton modifier : il existe un «
>> écosystème des quatre boutons », avec l'historique on
>> peut juger de l'activité de l'article et avec la page
>> de discussion des débats relatifs à l'article.
>>
>> Dans un article paru en 2006, Viegas, Wattenberg,
>> Kriss et van Ham, ont établi que le temps médian de
>> correction d'une destruction d'article est de 2,9 mn
>> alors qu'il est de 2 mn pour un vandalisme mineur.
>>
>> Il n'est pas convaincu par la méthodologie de l'étude
>> de Nature qui comparait en:Wikipedia et Britannica. Il
>> ne précise pas quels sont ses reproches.
>>
>> D. Cardon explique son interprétation du PdVN comme «
>> ce que les gens croient », c'est-à-dire la vérité la
>> plus communément partagée. Wikipédia a pour but de
>> synthétiser le savoir, pas de créer un nouveau savoir.
>>
>> Cardon défend que dans wikipédia l'auteur disparaît et
>> devient collectif. Le coût d'accès étant relativement
>> faible, de nombreuses personnes venant d'univers
>> variés s'investissent dans Wikipédia et cela permet
>> des brassages culturels qui enrichissent
>> l'encyclopédie.
>>
>> ==Claude Viterbo==
>> Claude Viterbo a mis sur pied "wikimath" un wiki
>> (utilisant mediawiki) spécialisé dans les
>> mathématiques. Le site est ouvert uniquement aux
>> professionnels des maths. Pour l'instant il n'y a que
>> très peu de contenu dessus.
>>
>> Viterbo avait réfléchi initialement à intégrer
>> wikipédia mais il a présenté plusieurs objections :
>> *wikimath veut pouvoir proposer des démonstrations
>> nouvelles, des approches pédagogiques ou culturelles
>> diverses et des résultats pointus et wikipédia ne
>> permet pas cela. Wikimath vise un public de
>> professionnels alors que wikipédia vise un public plus
>> large.
>> *la présence de Jimbo dans les décisions
>> communautaires : « Jimbo prend les décisions en
>> dernier ressort.»
>> *« des liens pas très clairs entre wikimédia et wikia.
>> »
>>
>> Viterbo se fait aussi l'écho du traitement de la
>> polémique Essjay par la presse. Il a aussi soutenu
>> l'importance du sens critique devant ce qu'on lit.
>>
>> ==François Bourdoncle==
>> L'exposé ne concernait pas directement wikipédia.
>> Bourdoncle a presenté sa vision de la recherche
>> d'information sur Internet.
>>
>> Selon lui Google, qui domine le marché, n'offre que du
>> contenu « à plat », c'est-à-dire sans structure. De
>> plus les résultats de la recherche sont sortis selon
>> un "principe de moindre surprise" qui n'est pas
>> toujours adapté à la recherche. Le moteur de recherche
>> développé par exalead (accessible depuis octobre 2006)
>> vise à produire de la structure dans les résultats. En
>> particulier, l'utilisateur enregistre ses sources de
>> recherche favorites.
>>
>> Exalead dispose de 300 serveurs et a indexé 8 milliard
>> de pages. Le code du moteur fait 3 million de lignes
>> de code.
>>
>> Au niveau finances, exalead repose à 97% (Bourdoncle
>> n'est pas sûr du chiffre) sur la vente des licences
>> d'utilisation de son moteur de recherche à des
>> entreprises. Le reste c'est la pub sur les pages de
>> résultats.
>>
>> Petite anecdote marrante : au début des années 2000
>> (fin des années 1990), le patron d'Altavista avait dit
>> à Bourdoncle que la guerre des moteurs de recherche
>> était terminée et qu'Altavista était le grand gagnant.
>>
>> ==Questions et commentaires du public==
>> *Une personne ne comprenait pas qui étaient les
>> responsables. Dans la presse ça changeait tout le
>> temps Ant, Fred.th, Pyb, Jean-no selon les sources.
>> Donc cette dame avait l'impression qu'on changeait de
>> responsable toutes les semaines.
>> *Jean-Pierre Kahane (pas d'article sur wp:, qui le
>> commence ?) qui co-organisait à pris la parole en
>> dernier et s'est déclaré « admiratif » de wp: y
>> compris devant l'usage de l'anonymat comme dans les
>> travaux de Bourbaki. Il a jugé qu'il n'y avait « pas
>> de production nouvelle sans défaut.»
>>  
>> ==Remarques perso==
>> *Est-ce que wikiversité et/ou wikibooks ne seraient
>> pas adaptés pour le wikimaths de C. Viterbo ? Je ne
>> connaisais pas assez ces deux projets pour en parler
>> avec lui.
>> *L'étude de Viegas et alii me semble curieuse, j'ai
>> quand même l'impression que quand un article est
>> blanchi c'est bcp plus rapidement reverté.
>> *Savoir expliquer les liens entre Wikipédia, Wikimédia
>> France, Wikimedia Foundation c'est pas facile aux
>> novices (j'ai essayé avec une personne au sortir de la
>> conférence). Et expliquer les liens entre Wikia et
>> Wiki{mé|me|pé}dia, c'est-à-dire : "wikia est boîte de
>> jimbo, entrepreneur de l'Internet et Jimbo est au
>> Board de la Wikimedia Foundation et ancien
>> co-fondateur de wikipédia.", c'est super dur. Il faut
>> donc bien réfléchir à ses mots.
>
> pour faire extra simple
>
> Wikipedia est un projet.
> Wikimedia Foundation est la structure legale derriere ce projet (et
> derriere d autres projets que tu peux citer).
> Pour faire simple, WMF est une organisation de droit de l etat de
> Floride, avec un status non lucratif, a but caritatif (a titre de
> comparaison, la Croix Rouge a le meme status). WMF possede les serveurs
> sur lesquels fonctionne Wikipedia, paye les factures etc... En gros, c
> est l hebergeur. La realite est plus complexe, mais pour un public "de
> base", mieux vaut s en tenir a cela
> Les associations locales (eg Wikimedia France) sont des associations d
> utilisateurs, de type loi 1901 en France, ayant pour objet de participer
> a la promotion des projets, a la mise en place de partenariats etc... au
> niveau national.
>
> Pour le reste, ras. Il est difficile de faire passer le message sur le
> fait que Pyb, Ant etc... ne sont pas les responsables. En terme que tu
> peux peut etre employer, qui n est pas exact non plus, mais moins faux
> que responsable au moins, est le terme porte-parole. Cela aura ses
> detracteurs, mais cela est comprehensible par un journaliste, tout en
> etant pas entierement faux
>

ça me fait penser à la journaliste du Fig éco. Je commence à lui
expliquer qui je suis, que je suis pas de la Fondation, que l'asso que
je préside est indépendante de la Fondation... et au final elle me
demande : "Vous êtes habilité à répondre à la presse ?" euh oui, "ok"
puis l'interview s'est poursuivit ;)

> ant

Pyb

>
>
>
>> *Un wikipédien présent dans la salle a relayé
>> l'annonce du colloque wikipédia (du 19 et 20 oct 2007)
>> [site colloque.wikimedia.fr/2007/]
>>
>>
>> Julien.
>>
>>
>>
>>
>>
>

_______________________________________________
Liste de diffusion WikiFR-L ([hidden email])
Gestion de votre abonnement sur http://lists.wikimedia.org/mailman/listinfo/wikifr-l
Accessible en destinataire principal uniquement