Obtenir des médias libres : c'est possible

classic Classic list List threaded Threaded
3 messages Options
Reply | Threaded
Open this post in threaded view
|

Obtenir des médias libres : c'est possible

jd-47
Bonjour,

Une problématique qui revient souvent est celle des ressources
multimédias sous licences libres : photographies, vidéos, sons. Commons
regorge maintenant de photos libres, sûrement car les appareils
numériques sont devenus relativement abordables et l'idée de partager
ses photos - dont on ne tirerait aucun profit en les conservant dans des
classeurs à la maison - commence à faire son chemin.

Pour les vidéos et le son, c'est plus compliqué. Notamment parce que
pour avoir un média de bonne qualité, il faut avoir à sa disposition un
matériel coûteux.

Pas mal d'articles gagneraient à être illustrés de vidéos et d'extraits
sonores, mais si beaucoup sont disponibles en ligne (YouTube,
DailyMotion), très très très peu sont sous licence libre ou dans le
domaine public.

Une solution, qui n'a pas eu beaucoup de succès jusque là, peut être
d'aller chercher directement les détenteurs des droits. C'est ce que
j'ai fait avec Erik Mongrain, un guitariste professionnel, dans l'idée
de récupérer « un petit quelque chose » pour illustrer des articles sur
la guitare.

Après discussion au téléphone vers le Québec, et moyennant deux choses :
- des explications claires sur l'intérêt* de partager un média sous
licence libre ;
- des explications claires sur les conséquences** d'un partage sur
Commons (notamment la clause de réutilisation commerciale) ;
j'ai pu obtenir un premier quelque chose, à savoir une vidéo de 15mo
(ogg/theora) d'un morceau enregistré dans une émission de la télévision
d'État québecoise, partagé sous licence Creative Commons CC-by-sa-2.5.
Maintenant sur http://fr.wikipedia.org/wiki/Tapping

Évidemment, il se trouve dans ce cas précis que l'équipe gérant la
carrière de Mongrain possédait les droits du média, mais je veux croire
que ce genre de démarche est possible même en France :) Pour des
photographes, des musiciens, des peintres, etc. Bref, je vous encourage
à essayer, ça ne coûte rien et ça peut rapporter quelque chose, pour des
médias qu'on ne peut pas produire en amateur.

jd,
qui regarde les réponses ce soir.


* il est clair qu'un artiste bien établit - mettons, Johnny - ne verra
sans doute aucun intérêt à partager quoi que ce soit, d'autant plus que
les maisons de production sont contre. C'est donc surtout vers les
artistes indépendants et/ou ayant déjà partagé des ressources (ex. Nine
Inch Nails ?) qu'on peut se tourner. Attention, toutefois, le but est de
récupérer des médias pour _illustrer_ des thématiques, pas des spots
publicitaires.

** si le détenteur des droits n'est pas d'accord avec la fameuse clause
commerciale, malgré vos arguments (DVD Wikimédia, pas franchement
prédujiciable, etc.), il est toujours possible de choisir une licence
plus restrictive, simplement ça n'ira pas sur Commons. C'est assez
compliqué à faire comprendre, par contre.


_______________________________________________
Wikimediafr-l mailing list
[hidden email]
http://lists.wikimedia.org/mailman/listinfo/wikimediafr-l

signature.asc (196 bytes) Download Attachment
Reply | Threaded
Open this post in threaded view
|

Re: Obtenir des médias libres : c'est possible

Valérie Chansigaud
Merci Jean-Denis,

Serait-il possible de réaliser un petit document facilement téléchargeable pour expliquer, clairement et limpidement, aux articles l'intérêt et les obligations des licences libres ?

On pourrait même en profiter pour contacter des médias liés aux arts (d'une façon large). Je dis peut être une connerie mais des revues "Guitare magazine" ou d'autres (cela fait un bail que je n'y ai pas mis le nez) pourrait être intéressés pour relier l'info.

:)

Valérie (spécialiste des yakas/faucons)

Le 30/03/07, Jean-Denis Vauguet <[hidden email]> a écrit :
Bonjour,

Une problématique qui revient souvent est celle des ressources
multimédias sous licences libres : photographies, vidéos, sons. Commons
regorge maintenant de photos libres, sûrement car les appareils
numériques sont devenus relativement abordables et l'idée de partager
ses photos - dont on ne tirerait aucun profit en les conservant dans des
classeurs à la maison - commence à faire son chemin.

Pour les vidéos et le son, c'est plus compliqué. Notamment parce que
pour avoir un média de bonne qualité, il faut avoir à sa disposition un
matériel coûteux.

Pas mal d'articles gagneraient à être illustrés de vidéos et d'extraits
sonores, mais si beaucoup sont disponibles en ligne (YouTube,
DailyMotion), très très très peu sont sous licence libre ou dans le
domaine public.

Une solution, qui n'a pas eu beaucoup de succès jusque là, peut être
d'aller chercher directement les détenteurs des droits. C'est ce que
j'ai fait avec Erik Mongrain, un guitariste professionnel, dans l'idée
de récupérer « un petit quelque chose » pour illustrer des articles sur
la guitare.

Après discussion au téléphone vers le Québec, et moyennant deux choses :
- des explications claires sur l'intérêt* de partager un média sous
licence libre ;
- des explications claires sur les conséquences** d'un partage sur
Commons (notamment la clause de réutilisation commerciale) ;
j'ai pu obtenir un premier quelque chose, à savoir une vidéo de 15mo
(ogg/theora) d'un morceau enregistré dans une émission de la télévision
d'État québecoise, partagé sous licence Creative Commons CC-by-sa-2.5.
Maintenant sur http://fr.wikipedia.org/wiki/Tapping

Évidemment, il se trouve dans ce cas précis que l'équipe gérant la
carrière de Mongrain possédait les droits du média, mais je veux croire
que ce genre de démarche est possible même en France :) Pour des
photographes, des musiciens, des peintres, etc. Bref, je vous encourage
à essayer, ça ne coûte rien et ça peut rapporter quelque chose, pour des
médias qu'on ne peut pas produire en amateur.

jd,
qui regarde les réponses ce soir.


* il est clair qu'un artiste bien établit - mettons, Johnny - ne verra
sans doute aucun intérêt à partager quoi que ce soit, d'autant plus que
les maisons de production sont contre. C'est donc surtout vers les
artistes indépendants et/ou ayant déjà partagé des ressources (ex. Nine
Inch Nails ?) qu'on peut se tourner. Attention, toutefois, le but est de
récupérer des médias pour _illustrer_ des thématiques, pas des spots
publicitaires.

** si le détenteur des droits n'est pas d'accord avec la fameuse clause
commerciale, malgré vos arguments (DVD Wikimédia, pas franchement
prédujiciable, etc.), il est toujours possible de choisir une licence
plus restrictive, simplement ça n'ira pas sur Commons. C'est assez
compliqué à faire comprendre, par contre.


_______________________________________________
Wikimediafr-l mailing list
[hidden email]
http://lists.wikimedia.org/mailman/listinfo/wikimediafr-l




_______________________________________________
Wikimediafr-l mailing list
[hidden email]
http://lists.wikimedia.org/mailman/listinfo/wikimediafr-l
Reply | Threaded
Open this post in threaded view
|

Re: Obtenir des médias libres : c'est possible

jd-47
In reply to this post by jd-47
Jean-Denis Vauguet wrote:
> Bonjour,
>
(...)

David me fait très justement remarquer que la toute nouvelle politique
adoptée par la Fondation :
http://wikimediafoundation.org/wiki/Resolution:Licensing_policy/Fr
stipule que les projets, aussi bien Commons que fr:, ne devraient
contenir que des médias libres. Exit les clauses de non usage commercial
dans le cas général. Bon à savoir pour vos démarches.

jd


_______________________________________________
Wikimediafr-l mailing list
[hidden email]
http://lists.wikimedia.org/mailman/listinfo/wikimediafr-l

signature.asc (196 bytes) Download Attachment