[WikiFR-l] les experts

classic Classic list List threaded Threaded
5 messages Options
Reply | Threaded
Open this post in threaded view
|

[WikiFR-l] les experts

David Monniaux-2
RFC sur les propositions à la Citizendium:

1) Le problème n'est pas la compétence ou l'incompétence des
participants, que leur capacité à jauger cette compétence et à bien agir
en conséquence.

Un internaute qui ne sait rien mais ne prétend rien savoir ne pose aucun
problème. Il corrigera l'orthographe et les liens, voilà tout.

Un expert qui n'a pas la notion de ses limites outrepassera ses
compétences, avec d'autant plus de dégâts qu'il sera affiché expert.

2) Par ailleurs, le fait d'être un expert n'exclut pas que l'on tombe
dans un travers que l'on retrouve trop souvent sur Wikipédia, à savoir
que l'on fasse passer ses opinions personnelles au lieu de faire une
étude impartiale et détachée - notamment sur les sujets polémiques ou
politisés, comme l'histoire récente.

3) Comme divers exemples l'ont montré sur Wikipédia, le fait d'être
expert ne garantit aucunement que l'on ait les qualités humaines
requises pour un travail collaboratif (respect etc.). Comment
arbitrera-t-on entre les experts?

4) Sur certains sujets, il faudra veiller à un nécessaire équilibre et
éviter les conflits d'intérêts. Par exemple, sur le nucléaire, sur le
papier, les gens du CEA sont experts, mais le CEA a pour but le
développement du nucléaire!

Tout ceci pour dire qu'une sélection d'experts basée uniquement sur un
critère de diplômes me paraît non viable. Il faudra quelque chose de
plus fin.

Enfin, pour reprendre un problème souvent soulevé par les français, le
révisionnisme: divers révisionnistes ont obtenu des DEA, thèses, postes
universitaires qui leur donneraient droit au statut d'expert, si
celui-ci était attribué uniquement sur des critères formels (diplômes,
positions universitaires). À méditer.



_______________________________________________
Liste de diffusion WikiFR-L ([hidden email])
Gestion de votre abonnement sur http://lists.wikimedia.org/mailman/listinfo/wikifr-l
Accessible en destinataire principal uniquement
Reply | Threaded
Open this post in threaded view
|

Re: [WikiFR-l] les experts

Bugzilla from fred.thuillier@free.fr
Le jeudi 18 Janvier 2007 23:MM, David Monniaux a écrit :

> RFC sur les propositions à la Citizendium:
>
> 1) Le problème n'est pas la compétence ou l'incompétence des
> participants, que leur capacité à jauger cette compétence et à bien agir
> en conséquence.
>
> Un internaute qui ne sait rien mais ne prétend rien savoir ne pose aucun
> problème. Il corrigera l'orthographe et les liens, voilà tout.
>
> Un expert qui n'a pas la notion de ses limites outrepassera ses
> compétences, avec d'autant plus de dégâts qu'il sera affiché expert.

Je gratte un peu :-)
Que faire, dans cet argumentaire, de celui qui apprend ? Je tiens toujours à
mettre en avant que Wikipédia est un moteur d'apprentissage.

[...]

> Enfin, pour reprendre un problème souvent soulevé par les français, le
> révisionnisme: divers révisionnistes ont obtenu des DEA, thèses, postes
> universitaires qui leur donneraient droit au statut d'expert, si
> celui-ci était attribué uniquement sur des critères formels (diplômes,
> positions universitaires). À méditer.

Je précise un point parce que ça fait deux fois que tu le mentionnes, il y a
certes des diplomés qui avancent des thèses révisionnistes, certes des
révisionistes docteurs mais leurs diplômes sont majoritairement éloignés de
l'Histoire (le cas du plus célèbre d'entre eux : prof de littérature).

Fred

_______________________________________________
Liste de diffusion WikiFR-L ([hidden email])
Gestion de votre abonnement sur http://lists.wikimedia.org/mailman/listinfo/wikifr-l
Accessible en destinataire principal uniquement
Reply | Threaded
Open this post in threaded view
|

Re: [WikiFR-l] les experts

Sébastien Thébault
In reply to this post by David Monniaux-2

Le 19 janv. 07 à 07:58, [hidden email] a écrit :

>> Enfin, pour reprendre un problème souvent soulevé par les  
>> français, le
>> révisionnisme: divers révisionnistes ont obtenu des DEA, thèses,  
>> postes
>> universitaires qui leur donneraient droit au statut d'expert, si
>> celui-ci était attribué uniquement sur des critères formels  
>> (diplômes,
>> positions universitaires). À méditer.

D’autant que le révisionnisme peut aussi se concentrer (en 2000) sur  
des sujets que les historiens ont traité abondamment dans les années  
60 et 70, pour émettre des conclusions il y a plus de vingt ans. Donc  
sur des champs de recherche abandonnés par la majorité des historiens.

Sébastien
       

       
               
___________________________________________________________________________
Yahoo! Mail réinvente le mail ! Découvrez le nouveau Yahoo! Mail et son interface révolutionnaire.
http://fr.mail.yahoo.com


_______________________________________________
Liste de diffusion WikiFR-L ([hidden email])
Gestion de votre abonnement sur http://lists.wikimedia.org/mailman/listinfo/wikifr-l
Accessible en destinataire principal uniquement
Reply | Threaded
Open this post in threaded view
|

Re: [WikiFR-l] les experts

G L-3
In reply to this post by David Monniaux-2
Le 18/01/07, David Monniaux <[hidden email]> a écrit :
1) Le problème n'est pas la compétence ou l'incompétence des
participants, que leur capacité à jauger cette compétence et à bien agir
en conséquence.

Un expert qui n'a pas la notion de ses limites outrepassera ses
compétences, avec d'autant plus de dégâts qu'il sera affiché expert.

Un problème sérieux c'est aussi la demi-compétence. Exemple : j'ai une formation en psychologie/science cognitive/ergonomie, l'habitude faire des recherches biblio,  de rédiger des textes suivant les us et coutumes universitaires, etc. alors j'ai parfois le sentiment de devoir "limiter les dégâts" dans de vastes de domaines des sciences humaines et sociales et je me rends souvent compte que je vais bien au delà de mon champ de compétence propre.

2) Par ailleurs, le fait d'être un expert n'exclut pas que l'on tombe
dans un travers que l'on retrouve trop souvent sur Wikipédia, à savoir
que l'on fasse passer ses opinions personnelles au lieu de faire une
étude impartiale et détachée - notamment sur les sujets polémiques ou
politisés, comme l'histoire récente.

3) Comme divers exemples l'ont montré sur Wikipédia, le fait d'être
expert ne garantit aucunement que l'on ait les qualités humaines
requises pour un travail collaboratif (respect etc.). Comment
arbitrera-t-on entre les experts?

Exactement : même si on étiquette, protége et encourage les experts, sur Wikipédia on ne peut pas arriver à quoi que ce soit si on pas prêt à un minimum de patience et de discussion.

4) Sur certains sujets, il faudra veiller à un nécessaire équilibre et
éviter les conflits d'intérêts. Par exemple, sur le nucléaire, sur le
papier, les gens du CEA sont experts, mais le CEA a pour but le
développement du nucléaire!

Il faut aussi voir de quel article on parle. "Fission nucléaire" suggère un article de physique. "Centrale nucléaire" c'est d'abord de l'ingénierie. "Production nucléaire d'électricité" (ou assimilé) c'est d'emblée un thème économique et politique et ca ne peut pas se traiter de la même facon.

Enfin, pour reprendre un problème souvent soulevé par les français, le
révisionnisme: divers révisionnistes ont obtenu des DEA, thèses, postes
universitaires qui leur donneraient droit au statut d'expert, si
celui-ci était attribué uniquement sur des critères formels (diplômes,
positions universitaires). À méditer.

Sans aller jusqu'au révisionnisme, dès qu'on va vers les sciences sociales ou l'histoire il y a des phénomènes très forts d'écoles et de frontière disciplinaires. Et plein de choses qui paraissent évidentes mais qui choqueront littéralement un autre expert qui étudie la même chose mais a été formé à une autre discipline, dans un autre pays. D'ailleurs les experts sont pas tendres entre eux, il y a pas mal de controverses publiées bien saignantes entre experts au pedigree impecable.

Pour aller au delà de la problématique Citizendium et réfléchir un instant à notre fonctionnement à nous on peut voir que d'un côté on a besoin d'experts - et on a tous en tête des cas flagrants d'utilisateur problématiques qui disent n'importe quoi et ont fait fuir de vrais contributeurs qui apportaient beaucoup. Mais d'un autre côté il y a toute une palette de situations et de comportements qu'on ne peut pas capturer par une dichotomie experts/non-experts.

GL

_______________________________________________
Liste de diffusion WikiFR-L ([hidden email])
Gestion de votre abonnement sur http://lists.wikimedia.org/mailman/listinfo/wikifr-l
Accessible en destinataire principal uniquement
Reply | Threaded
Open this post in threaded view
|

Re: les experts

Apokrif
In reply to this post by David Monniaux-2
--- David Monniaux <[hidden email]> wrote:

> Enfin, pour reprendre un problème souvent soulevé
> par les français, le révisionnisme: divers
> révisionnistes ont obtenu des DEA, thèses, postes
> universitaires qui leur donneraient droit au statut
> d'expert, si  celui-ci était attribué uniquement
> sur des critères formels (diplômes,

En effet, mais c'est une goutte d'eau.

> positions universitaires)

A ma connaissance, il n'y a pas en France de
négationniste enseignant le négationnisme (je ne parle
pas des profs de lettres, d'ingénierie électrique ou
autre, qui n'ont pas d'autorité reconnue dans le
domaine de l'histoire et qui n'enseignent pas cette discipline).

--
http://humanisme-citoyen.blogspot.com/


       
____________________________________________________________________________________You snooze, you lose. Get messages ASAP with AutoCheck
in the all-new Yahoo! Mail Beta.
http://advision.webevents.yahoo.com/mailbeta/newmail_html.html

_______________________________________________
Liste de diffusion WikiFR-L ([hidden email])
Gestion de votre abonnement sur http://lists.wikimedia.org/mailman/listinfo/wikifr-l
Accessible en destinataire principal uniquement