Wikisource : la question piège ?

classic Classic list List threaded Threaded
1 message Options
Reply | Threaded
Open this post in threaded view
|

Wikisource : la question piège ?

Yann Forget-2
Bonjour,

Je transmets la réponse de Marc qui est intéressante.

Yann

-------- Message original --------
Sujet: Re: [Wikisource-l] Wikisource : la question piège ?
Date: Wed, 28 Mar 2007 18:07:06 +0200 (CEST)
De: Marc Galli <[hidden email]>
Répondre à: [hidden email], "discussion list for Wikisource, the
free library" <[hidden email]>
Pour: discussion list for Wikisource the free library
<[hidden email]>

> Message du 28/03/07 16:29
> De : "Pierre Beaudouin" <[hidden email]>

> donc WS utilise comme input les textes numérisés par Gallica et apporte sa
> valeur ajoutée : la correction après OCR et la transformation en mode texte
> des fichiers images, qui peut être réalisée grâce à l'important travaille
> des bénévoles.

Oui, comme le dit Yann ("Europeana ne fera pas de corrections après
l'OCR (il faudrait un budget 10 fois plus important)"), c'est un point
important ; il ne semble pas possible de remplacer le travail de
bénévoles sans un gros budget. Donc, cela semble être un atout
considérable pour un projet de bibliothèque numérique. Pour la diffusion
des livres, Wikisource me paraît ainsi supérieur : dans quelques années,
et avec plus de contributeurs, une immense bibliothèque pourra être
téléchargée en mode texte ou distribuée sur DVD, ce qui est
difficilement envisageable avec Gallica. D'autres part, la recherche
dans le texte est plus simple et plus précise avec un texte corrigé de
Wikisource, et l'utilisation du mode page permet de constituer un outil
de travail plus souple que Gallica. Par exemple, je fais une thèse sur
Nietzsche ; si je cherche un mot, il me suffit d'ouvrir tous les livres
de Nietzsche en même temps et de faire la recherche avec mon navigateur,
tout en étant en mesure de parcourir chaque page rapidement quand je
cherche une référence précise.

En gros, la valeur ajoutée me semble donc être dans le travail "gratuit"
des contributeurs et dans les outils de Wikisource qui offrent de plus
larges perspectives : Wikisource commence par exemple à fournir quelques
traductions et des textes lus. Je pense que Wikisource est actuelement
l'outil le plus pratique et le plus complet pour créer une bibliothèque
numérique.

Marc


_______________________________________________
Wikisource-l mailing list
[hidden email]
http://lists.wikimedia.org/mailman/listinfo/wikisource-l

--
http://www.non-violence.org/ | Site collaboratif sur la non-violence
http://www.forget-me.net/ | Alternatives sur le Net
http://fr.wikipedia.org/ | Encyclopédie libre
http://fr.wikisource.org/ | Bibliothèque libre
http://wikilivres.info | Documents libres

_______________________________________________
Wikimediafr-l mailing list
[hidden email]
http://lists.wikimedia.org/mailman/listinfo/wikimediafr-l